AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Reose Hybride

Reose, une île où les Hybrides sont les esclaves des Humains. [Forum +18 / Y / Y / H, Maître-Esclave, Guerre de Domination, Dystopie]
 

 :: La Base :: Registre :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un roi, pas forcément juste pour tous, mais un roi . [Moric Citlali fiche terminée]

avatar
ROI DE REOSE
Fiche : Un roi, pas forcément juste pour tous, mais un roi
Esclave : Kenly
Race : Humain
Métier : Roi
Points : 26
Ven 29 Juin - 16:29
HUMAIN
Moric CITLALI  Anciennement Morfydd


Âge: 29 ans
Sexe: homme
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Métier: Roi de Reose
Niveau de vie: opulence, le palais royal est parfait
Crocodile, one piece


Physique

Vous voulez que je me décrive... Je suppose que c'est une obligation quand on atteint le trône.
Pour débuter, je suis grand, j'arrive presque aux deux mètres. Il me manque simplement sept malheureux centimètres pour cela, malgré ça, je reste plus qu'imposant. J'ai une musculature qui n'a rien à envier à d'autres, l'entraînement quotidien du corps et de l'esprit y est pour beaucoup. Je n'y échappe jamais, aucune tolérance pour ce sujet-là. Les entraînements à l'Arc et à l'épée sont plus que nécessaire et m'aident à maintenir un très bon niveau.

Pour reprendre, j'ai des cheveux d'un noir profond, un héritage aussi bien du côté de mon père que de ma mère. Ils sont assez longs, je les peigne en arrière, il me tombe sur la nuque et légèrement sur les épaules, il y a seulement une ou deux mèches qui n'arrivent jamais à être dans le rang comme les autres, cependant elle ne gêne jamais ma vision.
Mes yeux sont d'un marron clair, il est assez atypique puisque l'on peut croire que j'ai les yeux jaunes. Certains pensent à une maladie qui touchera ma vision plus tard, mais pour le moment rien de tout cela, simplement une nuance de marron particulière.
Mais ce qui est bien plus flagrant que mes yeux, c'est la cicatrice que je porte sous mon regard. Bien visible et que je n'essaye pas de cacher. Elle fait partie de moi depuis longtemps. Elle me donne un air cruel, mais aussi celui d'un baroudeur de grands chemins. Il n'y a que ma famille qui a connaissance de la véritable histoire de cette cicatrice, pour les autres c'est une altercation entre moi et un bandit qui a tenté de détrousser ma mère. Dans l'histoire j'ai juste réussi à faire fuir le voleur et à subir la cicatrice.
La cicatrice fait presque oublier mon nez très fin, il a des traits féminins d'après beaucoup. Je ne peux que remercier ma mère pour cela.
Juste en dessous, vous verrez deux lèvres très fines, qui ont assez souvent entre elles, un mélange d'herbes à fumer. Mais elle cache surtout, une voix grave, aux tons puissants et autoritaires, même si cette dernière, c'est être doux avec les personnes qu'il faut.
Le reste de mon visage est assez carré dans l'ensemble, assez fort aussi, légèrement marqué par le temps sans pour autant être décrépit.


Caractère

L'une des choses à savoir sur moi, c'est que j'aime ma personne. Je sais que je suis bon dans beaucoup de domaines et la flatterie aide beaucoup à m'amadouer. C'est à la fois un défaut et une grande qualité, je doute peu de moi, ce qui me permet de prendre des décisions pour d'autres et de ne les regrets que rarement. Je suis humain après tout donc je peux commettre des erreurs, mais moins que beaucoup.
Je ne suis pas du genre à avoir toute une cour à mon service. Avoir des valets ou autres me dérange un peu. J'aime faire par moi-même directement. Tout comme les décisions que je prends. Bien évidemment, en ce qui concerne les hybrides, cela n'a rien à voir. En avoir sous ma botte ne me gêne absolument pas, bien au contraire.
Je pense que cette non envie d'être entouré vient du fait qu'au fond de moi, je suis assez réservé. J'ai beaucoup donné pour ma famille, je devais être avenant envers les autres. Mais au final peu de gens me connaissent, car je ne parlais pas de moi, mais de commerce et politique. Je n'arrive pas à changer cette part de moi, enfin, je ne veux pas changer. Je suis ce que l'on peut appeler borné. Changé d'avis de posture ou même de décision, c'est plus que difficile pour moi. Surtout, quand j'ai raison et j'ai très souvent raison.
Mon point de vue, sur les hybrides, est très froid et parfois extrême. Pour moi si l'on leur laisse juste un peu plus de liberté ces derniers nous le feront payer, ils nous le font payer en ces temps. Être stricte, dur et non flexible sur ma manière de penser m'a permis d'en arriver jusque-là. Je compte bien continuer ainsi.
Quand il s'agit de ma famille, de ma nouvelle épouse ou bien de moi-même, je n'arrive pas à rester concentré et à peser le pour et le contre. J'ai le chaud bien trop chaud, je suis protecteur. Je ne connais pas encore bien ma nouvelle épouse mais je sais au fond de moi-même que cette demoiselle est unique, non pas par sa famille et son titre, mais son caractère et sa personne en elle-même.
Je prends les décisions rapidement et de manière un peu trop brutale pour certains. Alors à coté de ça, je sais être calme et posé afin d'anticiper et de prévoir toutes réactions.






Signes distinctifs

A part ma cicatrice très marqué sur mon visage ? rien de vraiment notable.


État de santé général

Une santé à toute épreuve, tant mentalement que physiquement. Rien a signaler, que du bon et rien de mauvais


Histoire

En l'année 5009, je suis venu au monde. De l'union de deux êtres qui s'aimait fortement et qui désiraient avoir un début de famille, afin de prolonger le long héritage de cette dernière.
Ma famille travaille depuis très longtemps dans l'élevage des hybrides, depuis le règne Citlali Licy. Ma famille a ainsi prospéré sans grande volonté dans ce royaume. Trouvant ça place assez importante, étant un maillon important dans cette gigantesque machine.
Ainsi, à ma venue au monde, j'étais le futur successeur à cette entreprise familiale. Le premier fils de mon père, lui-même premier fils de son père, ceci jusqu'à la création de l'entreprise familiale. Bien évidemment en ce jour de l'année 5009, je n'en savais rien de ça et des conséquences que cela aller m'amener.
Les premières années de ma vie étaient très simples et sans réelles embûches sur le passage. De l'amour, de l'attention et de la rigueur, voilà dans quelle atmosphère je baignais.


C'est à mes cinq ans que mon père me dit, ses sages paroles.

« Sache mon fils que le succès dans la vie d'un homme, c'est l'amour d'une femme. Si tu veux avoir de bonne grâce envers elle, il va falloir être doué dans différents domaines. Quand on est enfant, il suffit de savoir courir très vite pour impressionner ces dames. À adolescence, c'est le fait d'être fort et de savoir se battre qui est primordial, mais une fois adulte, c'est ton intellect et tes connaissances qui feront de toi le meilleur. Sache toujours combiner ces trois facettes et tu seras un homme comblé en rencontrant ta promise. »


Bien évidemment, au départ, je ne comprenais pas tout ce qu'il voulait me dire. Je l'ai simplement écouté et obéi au fil des jours qui passaient. Je formais mon corps et mon cerveau pour mon avenir. Que serait-il ? Je ne pouvais le deviner qu'en partie, devenir le dirigeant du domaine familial. Seconder avec mon petit frère, Erik et peut-être ma sœur, Ambre. Nous avions peu d'écart, mais j'étais l'aîné, celui qui devait montrer la voie aux autres.Mon père me fit découvrir les rouages de l'entreprise familiale, l'élevage d'hybrides. J'adorais ça, cependant, il souhaitait que je ne dénigre pas les travaux scolaires pour ne penser qu'à ma future vocation qui me plaisait grandement. J'ai alors exécuté ces désirs afin d'avoir en récompense plus d'avoir sur l'entreprise familiale, mais aussi de droit à approcher les hybrides que nous élevions.


À l'adolescence, mon père décida qu'il était temps pour moi d'apprendre le maniement des armes en plus de toutes mes activités. Ce ne fut pas de tout repos pour moi. En effet à cette, mon esprit était bien moins attentif, je désirai découvrir plus dans tout ce qui m'entourait. Cependant, mes parents ne le voyaient pas de cet œil là. J'étais un peu indiscipliné. C'est aussi à l'âge de quatorze ans, que j'ai commencé à travailler davantage pour l'élevage de la famille. Je me suis ainsi rapproché de quelques hybrides, dont une, une hybride aux caractéristiques de cervidé. Ombéline qu'elle s'appelait, une hybride âgée de trois de plus que moi. Durant des mois, j'ai passé de longues heures en sa compagnie, en occultant quelques-unes de mes activités. Un sentiment naissait en moi, doucement, mais progressivement au fil de nos conversations et de nos moments rapprochés.


Un soir, alors que j'allais à sa rencontre, sans bien évidemment d'autorisation et en quittant mon couchage familial, je me suis approché doucement du bâtiment d'élevage, c'est alors que j'ai entendu une conversation entre elle et un autre hybride. Elle parlait de moi et de ma candeur envers elle, ma naïveté. Elle en rigola, elle disait qu'elle pouvait tout obtenir de moi sans pour autant écarter ses jambes.Les plaisanteries et moqueries sur moi continuèrent longuement, elle a établie un plan avec l'autre hybride pour qu'il puisse partir de cet endroit ensemble.J'ai attendu dans mon coin longuement même après qu'ils se soient endormis serrant contre ma paume, un bijou que j'avais réussi à payer grâce à l'argent économisé durant plusieurs années. Je suis retourné dans la maison familiale pour tenter de fermer les yeux, mais les rires des hybrides remplissaient ma tête et m'empêcher de trouver le repos.


Après cinq jours sans un vrai sommeil, j'ai alors décidé d'emprunter une lame à mon père et de régler le problème à ma manière. Je suis allé retrouver Ombéline et là mettre face à ses paroles, je voulais la confronter. Pendant cette altercation, ma famille tenta à plusieurs reprises de m'arrêter, car la rage et la colère se lisaient sur mon visage et dans mes gestes. Tous pensaient que j'allais commettre l'irréparable.Surtout l'hybride, qui d'un geste de la tête, tenta de me planter ses cornes dans la tête, cependant, j'ai reculé de justesse, mais pas assez. Elle me griffa profondément sur une ligne bien précise au juste en dessous de mes yeux. J'ai eu peur d'y perdre la vue. J'ai lâché mon arme et j'ai plongé mon visage dans mes mains en criant de douleur. L'hybride cervidé fut maîtrisé, après tout elle m'avait blessé alors que je ne lui avais porté aucun coup, j'étais agressif mais pas violent.


Ma mère pansa mes plaies et tenta de me calmer. Mais elle échoua, je suis alors allé à la rencontre de l'hybride qui était enchaîné maintenant. Je lui fis comprendre qu'elle m'avait blessé physiquement et sentimentalement, mais que je m'occuperai personnellement pour qu'elle subisse bien pire.J'ai ensuite déclaré à mon père ces mots.



« J'aurais à jamais une marque sur moi et en moi. Plus jamais cela ne se reproduira, cependant, je ne peux devenir le futur de cette entreprise. Elrik y arrivera mieux que moi, j'en suis persuadé.. »

Mon père acceptai et compris pourquoi j'eus ces mots et leur importance dans ma vie.Après cet événement, ma vie reprit une certaine routine malgré que ma Vision du Monde eût changé. Je me suis impliqué encore plus dans l'apprentissage du maniement des armes, mais aussi de l'élevage, même si devais rester à l'écart. D'après ma famille, j'étais un eus trop sensible quand j'étais proche d'hybride. J'avais des gestes un peu trop violents et irréfléchis.Je me suis alors ouvert encore plus au reste du monde, au commerce et à la politique.Ainsi, à mes dix-huit ans, j'ai assisté mon père, j'ai pu ramener d'importants contrats et j'ai ainsi fait augmenter la réputation de notre établissement ainsi que sa taille.

J'étais bon négociateur et parleur avec les clients et les gens en général. J'ai pu ainsi aller dans d'autres villes afin de chercher d'autres clients qui permettraient à notre élevage d'être plus important. De plus avec l'arrivée de mon frère dans l'entreprise familiale, lui qui était presque aux commandes, je pouvais me concentrer sur l'aspect plus commercial et politique. Nous avions mis un point d'honneur à bien marquer une frontière entre hybride et humains, ce qui nous permit ensuite une meilleure éducation.En peu de temps, j'ai réussi à obtenir de très bonnes relations, mais aussi, j'ai amélioré celles que mon père avait réussi à mettre en place. C'est ainsi que vers mes vingt-cinq ans, j'ai pu arriver petit à petit dans le cercle royal. Au départ comme simple, poins remplaçable. Ainsi, j'ai pu rencontrer davantage de gens qui ont de l'influence, mais qui étaient tous influençables.


J'ai ainsi commencé un petit jeu de pouvoir avec mes concurrents directs en matière d'élevage d'hybrides. Un jeu bien évidemment innocent et sans sang sur les mains. Enfin pas directement. Les années passèrent progressivement jusqu'à mes vingt-sept ans. Où j'ai rencontré la souveraine de notre royaume. Il me semble que c'est à cette rencontre qu'une nouvelle fois une sorte d'étincelle, c'est allumé en moi. Cependant, j'étais bien trop occupé en affaires.
L'entreprise familiale avait presque triplé depuis que mon frère était aux commandes.J'ai alors commencé à jouer d'autant plus en politique pour me démarquer des autres personnes qui rôdaient autour de la souveraine pour diverses raisons.Durant deux ans, j'ai joué avec mes relations, usé de mon influence pour aider au développement du royaume, tant financièrement qu'en donnant mon avis dans certaines décisions, pas directement, mais en donnant de bonnes ou mauvaises informations aux oreilles attentives. AU départ cela fut difficile pour moi de voir en quoi mes actions permettraient de faire changer les choses. Je suis assez Terre à Terre sur ce sujet-là, j'aime les choses concrètes. Mais j'ai réussi petit à petit à m'adapter comme je le pouvais.


C'est ainsi que je me suis rapproché encore plus de notre souveraine et que j'ai commencé à la courtiser. Avec en-tête de nobles intentions. Cela ne fut pas de tout repos. Nos avis très différents sur les hybrides n'aidèrent sûrement pas. Mais je pense que mon envie d'aider les gens, avec des arrière-pensées ou non, ma droiture, mais aussi tout ce que ma famille avait apporté depuis très longtemps, contrairement à certaines familles qui s'impliquent depuis seulement deux générations.

C'est sûrement lors d'un événement particulier que son choix a dû être fait. En effet, à sa cour, il eut présenté un iharim, très majestueux. Un cadeau d'un des prétendants. Cependant, l'animal était stressé et exposer dans une cage et quand la bête fut libérée de ces chaînes pour être admirée de plus près, cette dernière se déchaîna et ne put être maîtrisée. Tous les nobles ne savaient pas quoi faire. J'ai donc dû intervenir pour maîtriser la bête définitivement alors qu'elle menaçait notre souveraine. Tuer une telle créature est bien dommage, mais l'enchaîner au lieu de lui laisseras une pleine liberté, c'est encore pire à mes yeux.

Tout cela a fait que la reine m'a choisi plutôt qu'un autre prétendant.C'est ainsi qu'après mes vingt-neuf ans, ma vie changea du tout au tout. Je n'étais plus un fils, un frère et un employé d'un établissement d'élevage plus que réputé dans le royaume, j'étais désormais le roi de ce royaume.Voilà ainsi une nouvelle vie qui s'ouvre à moi, je ne suis plus le maître de mon seul destin, j'ai celui de nombreuses personnes maintenant.


Pseudo: MV
Âge: 26 printemps
Quelque chose à nous dire? que du bien
ce que je veux  ??? I'M A KING NOW !!! I'm FABULOUS, POWERFUL AND JUST !    ou pas les hybrides.

Code by Frosty Blue de never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ESCLAVE ♂
Points : 27
Sam 30 Juin - 1:10
BIENVENUE! J'ai bien hâte de lire ta fiche *-* Bon courage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ROI DE REOSE
Fiche : Un roi, pas forcément juste pour tous, mais un roi
Esclave : Kenly
Race : Humain
Métier : Roi
Points : 26
Lun 2 Juil - 12:36
Merci Remiel.


Tu peux dès maintenant la lire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Double-Compte : Hedda Citlali - Ellys - Falkho Alastar
Points : 258
Lun 2 Juil - 12:45
Wow, ton personnage est vraiment superbe! *_*
Ta fiche est bien montée et très agréable à lire. Je suis heureuse de pouvoir enfin te valider!

Bienvenue!


Tu es validé! Tu peux dès à présent commencer à faire du rp partout sur le forum. En cas de question ou de problème, tu peux contacter n'importe quel membre du staff.

Tu peux recenser ton avatar ici
En cas de doucle-compte, n'oublie pas de le recenser ici
Tu peux faire une demande d'habitation pour Stell, Kiana ou Hybii.
Le formulaire de demande de Maître(sse)/Esclave/Rp c'est ici

N'oublie pas de remplir ton profi et de remplir le champ de Double-Compte si besoin.

Et si tu en as envie, tu peux aller lire ceci c'est de la documentation facultative sur l'univers de Reose. Ça a été mis en place pour facilité le rp, mais rien ne t'oblige à tout lire non plus.

Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reose Hybride :: La Base :: Registre :: Humains validés-