AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Reose Hybride

Reose, une île où les Hybrides sont les esclaves des Humains. [Forum +18 / Y / Y / H, Maître-Esclave, Guerre de Domination, Dystopie]
 

 :: La Base :: Registre :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cho Valias. Un inconnu comme tant d'autres. [Terminée.]

avatar
HUMAIN ♂
Fiche : Ma Fiche
Maître : //
Esclave : //
Race : Humain.
Métier : Tueur à gages.
Points : 13
Dim 8 Juil - 19:07
HUMAIN
Cho Valias


Âge:Vingt-six ans.
Sexe: Homme.
Orientation sexuelle: Hétérosexuel.
Métier: Tueur à gages.
Niveau de vie: Aisé.
Hijikata Toshiro de Gintama.


Physique

Un géant dans cette société à proprement parlé. Un mètre quatre-vingt-neuf. Un visage sévère voilant une émotion indescriptible. Un regard vide barrant toutes les larmes de son corps. Un corps musclé protégeant la sensibilité de son âme. Sa silhouette représente tout l'inverse de ce qu'il est réellement.  

Malgré la noirceur de ses habits, Chô aime s'habiller de façon classe et simplette. Non pas pour montrer sa richesse, mais pour être différent. Il sait très bien qu'ici, sa fortune n'est que poussière comparée à d'autres. Il n'a pas non plus les moyens de se payer ce qu'il souhaite à longueur de journée. Juste de quoi vivre aisément sans se soucier des petites envies.  

On ne remarque pas spécialement de suite que Monsieur travaille son corps. Rien de bien extravagant. Une musculature visible, appréciable et suffisante. Avoir des gros bras et des grosses cuisses, très peu pour lui. Cela n'a rien d'esthétique. Il vaut mieux un corps légèrement sculpté par les fruits d'un véritable travail qu'un corps bourré d'hormones et dégoûtant. Un point de vue argumentable vu que tous les gros bras ne se bourrent pas aux hormones.  


Caractère

Comme cité un peu plus haut, Chô se trouve être une âme fragile dans un corps solide. Malgré son travail assez dérangeant et qu'il cache à tout le monde, il lutte chaque jour contre ses cauchemars. Il combat son chagrin pour ne pas s'effondrer à chaque pas. Il aimerait mettre fin à ses jours, mais à chaque fois qu'il plaque une arme contre sa tempe, les paroles d'une certaine personne refont surface et lui empêche de réaliser une aussi grosse connerie. Fort physiquement et faible mentalement depuis quelques années, son travail s'en trouve compromis. Pour tuer quelqu'un, il ne faut pas réfléchir. Exécuter sans se poser des questions. Quand il n'y a aucune raison au meurtre, il lui arrive parfois de ne pas exécuter la demande. Sa "réputation" de tueur à gages en a déjà pris un coup suite à ses plusieurs problèmes. Au jour d'aujourd'hui, il lui arrive de se poser la question suivante : Pourquoi effectuait-il un tel travail ? Heureusement pour lui, même si moins de monde font appel à ses services, il lui reste pas mal d'argent... Il se demande s'il ne devrait pas trouver un nouvel emploi. Vivre dans la légalité et pourquoi pas, vivre à nouveau le grand amour ? Sentiment qu'il a oublié depuis fort longtemps, mais qui sait...  


Signes distinctifs

Quelques cicatrices ornent son corps –Principalement le torse et le dos.- Néanmoins, il y a bien un élément qui pourrait vous étonner venant de Chô. Le collier qu'il porte autour de cou sonne féminin. Un pendentif avec un papillon doré. Personne à part lui ne connaît la réelle provenance de ce bijou d'une valeur inestimable à ses yeux. Un jour, un homme a essayé de le dérober en l'attrapant en pleine course. Pauvre de lui. Depuis ce jour, il dût réapprendre à vivre avec un seul bras.  


État de santé général

Malgré les apparences, Chô est dans un très mauvais état mental. Il prend des médicaments pour dormir même si ces derniers ne l'aident pas énormément. Il ne cesse de faire ce cauchemar. Celui qui le hante depuis maintenant quatre longues années.


Histoire

- Votre mission ? Elle est simple. Assassinez cette personne. Vous serez payé en conséquence. Et n'oubliez pas les procédés.  

- Bien. Je vous transmettrai les différentes données une fois le travail réalisé. Bonne fin de journée à vous.  


Un assassinat qui allait me permettre de vivre aisément jusqu'à la fin de mes jours. N'ayant pas encore ouvert l'enveloppe pour connaître la cible, je me demandais qui pouvait être une personne dont la tête valait si chère. Une fois rentré et installé, il était temps de percer le mystère.

- Que... Quoi ? Il y a erreur sur la personne ! Impossible !  

Impossible. Pourquoi... Pourquoi elle ? Une innocente. Comment ça une innocente ? Ce n'était pas la première fois que j'en tuais une pour de l'argent et aujourd'hui, j'étais contre ? Bien sûr que je l'étais vu que c'était ma femme. La première personne que je n'ai jamais aimée. La première personne m'ayant acceptée ! Jamais je ne pourrai la tuer de mes propres mains et jamais je ne laisserai faire une telle chose. Après un rapide coup de fil pour annoncer que je refusais le contrat, je sus tout de suite qu'il était de mon ressort de la protéger coûte que coûte. Pourquoi lui en voulait-on ? C'était une dompteuse d'hybride bienveillante. Elle ne les éduquait pas de la même manière que les autres. Moins violente et plus gentille. Justement, c'est le caractère méchant des autres dompteurs qui font que certains se rebellent.  

Bref, plusieurs mois passèrent sans aucunes représailles. D'autres contrats de la même personne me furent confiés ce qui avait diminué ma vigilance envers elle. J'y avais cru. Je pensais que tout était passé comme une lettre à la poste. Qu'il ne pourrait plus rien lui arriver. En rentrant chez moi après un travail bien trop facile, la maison était sens dessus dessous. Une vitre cassée et une porte fracturée. Les meubles, tiroirs et autres effets personnels dévalisés. Tout laissait penser à un cambriolage. Un cambriolage qui aurait mal tourné vu qu'au milieu de la chambre se trouvait un corps baignant dans une mare de sang. Le mode opératoire courant chez les gens de mon espèce. Sur l'instant, j'étais perdu. Aucunes larmes ne coulaient sur mes joues. Pourquoi ? Parce que malgré une tristesse plus que profonde qui commençait à me ronger, une colère infinie commencer à se répandre en moi.  

- De toute façon, le travail devait être fait. Et vu que tu en étais incapable, il fallait bien que quelqu'un le fasse. Tu connais le métier mon pote. C'est comme ça !  

Il était encore là. Je l'entendais. Il commençait à partir sans demander son reste. Pensait-il réellement partir la queue entre les jambes aussi facilement ? Pensait-il vraiment qu'en me narguant la mort de la personne que j'aimais le plus au monde, j'allais lui dire : "Oh oui, pas de soucis ! J'en retrouverai une, bonne soirée." Malgré mes tremblements, une seule balle me suffit pour lui faire regretter sa venue. Tout aurait pu se finir. Là maintenant... Elle n'était pas morte.  

- Chô... Tu... Tu es là... ?  

Cette fois-ci, les larmes coulèrent toutes seules. Je ne pouvais plus me retenir. Me plongeant dans cette mare sans me soucier de mes vêtements, je la pris dans mes bras en essayant d'arrêter l'hémorragie, mais je le savais... Il était trop tard pour la sauver.  

- Et moi qui pen... Qui pensais ne jamais te voir pleurer... murmura-t-elle difficilement.  

- Qu... Qu'est-ce que tu racontes... Hein ? Arrête de dire des bêtises...  

Elle commença à pleurer. Ma main sur son ventre, je sentais dans son regard qu'elle essayait de me dire quelque chose.  

- J'aurai... Je voulais... Te le dire quand tu rentrerais... Tu allais devenir papa... bégaya-t-elle.  

Mon cœur stoppa quelques battements. Je ne savais plus quoi penser. Je n'arrivais plus à parler. A cause de moi. A cause de ce métier. Ma femme et mon bébé venait de mourir. Je ne suis qu'une misérable merde méritant de souffrir et de pourrir pour le restant de mes jours. Sans rien dire, j'attrapais mon arme en la posant contre ma tempe. Avec le peu de force qu'il lui restait, elle m'en empêcha et me gifla. Une gifle faible, mais électrique.  

- Idiot... Je te l'interdis ! Vis ta vie. Garde nous dans ton cœur, mais n'abandonne pas... Pro... Promets le moi... Un jour... Un jour tu parviendras à retrouver la foi de vivre. Je le sens..

Arrête de parler. Arrête de dire des conneries ! Même en ce moment, je n'arrivais pas à lui dire tout ce que je ressentais pour elle. Je ne suis qu'un imbécile. Posant mes lèvres contre les siennes, sa main glissa doucement le long de ma joue, dans une caresse extrême. Une caresse... C'est-ce à quoi je pensais. Son cœur venait de s'arrêter de battre. Même si elle ne l'entendrait pas, je murmurais contre ses lèvres : " Je te promets d'essayer..."  

Suite à ses paroles, j'emmena son corps loin d'ici après avoir pris soin de mettre feu à la maison et faire disparaître toute trace. Il était hors de question qu'elle brûle. J'allais l'enterrer loin d'ici, là où personne ne pourra la retrouver. Un endroit où elle aimait se rendre. Où elle aimait dessiner. Ici était sa place. Peut-être qu'un jour, quelqu'un finira par la retrouver, mais d'ici là, j'espère avoir quitté ce monde.  

Quatre années se sont maintenant écoulées depuis ce jour. Je n'ai jamais eu de nouvelles de cet homme et je n'ai jamais essayé de le retrouver. De toute façon, il était intouchable et si j'essayais de lui faire la peau, je mourrai avant même d'avoir franchi le seuil de la porte. Toutefois j'ai espoir qu'un jour je le verrai, seul ou avec sa femme pour me venger. Je le torturerai jour et nuit jusqu'à l'entendre supplier mon pardon. L'entendre supplier de lui laisser la vie. En attendant ce jour, je reste discret et à l'affût du moindre danger en espérant que ces cauchemars cessent. Que le corps ensanglanté de ma femme, le visage et les cris d'un bébé en pleurs arrêtent d'hanter mes nuits ! Le jour où tout ça s'arrêtera, peut-être parviendrai-je à reprendre une vie normale, mais pour ça je devrai avancer plutôt que de rester coincé sur mon passé... Devrai-je commencer par jeter le pendentif récupéré sur le corps de ma femme ? Celui auquel est attaché un Papillon en or ? Jamais. Jamais je ne t'oublierai Illyana.



Pseudo: Je suis moi.
Âge: Vingt-deux ans.
Quelque chose à nous dire? N'oubliez jamais une pizza dans un four. Pourquoi ? Parce que sinon, elle sera brûlée. #ThanksSherlock. Plus sérieusement, très beau design.
Chaque être est différent. Chaque personne est unique. Nous sommes tous magnifiques.

Code by Frosty Blue de never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar
REBELLE♀
Double-Compte : Seraphina S. Delight
Fiche : Hemera, reine des cieux
Maître : Plus jamais...
Esclave : //
Race : Lion/aigle (Griffon)
Métier : Matriarche de l'escadron céleste
Points : 95
Dim 8 Juil - 19:28
Les tueurs à gage ici gagne bien leur vie, manifestement Cool

Bienvenue en tout cas, bonne chance pour ta fiche Very Happy

_________________

Who is in control ?
“And I sat alone in bed till the morning, And crying "they're coming for me", And I tried to hold these secrets inside me, My mind's like a deadly disease. I'm bigger than my body, I'm colder than this home, I'm meaner than my demons, I'm bigger than these bones."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
REINE DE REOSE // FONDA
Double-Compte : Reose (PNJ) - Ellys - Falkho Alastar
Fiche : Ici
Esclave : Remiel
Race : Humaine
Métier : Reine de Reose
Points : 157
Dim 8 Juil - 19:57
Bienvenue Chô!
J,ai hâte de voir ce que nous donnera ce personnage!
Si tu as des question n'hésites surtout pas Wink
Bonne chance pour ta fiche et préviens-moi lorsqu'elle sera terminée!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ESCLAVE ♀
Double-Compte : Désirée F. Leduc
Maître : Khrystyna Sevakhova
Esclave : //
Race : Ara bleu
Métier : Esclave
Points : 29
Dim 8 Juil - 20:54
Bienvenue ♥️

J'aime beaucoup le début de ta fiche, et ton avatar !
Bon courage pour la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HUMAIN ♂
Fiche : Ma Fiche
Maître : //
Esclave : //
Race : Humain.
Métier : Tueur à gages.
Points : 13
Dim 8 Juil - 22:16
Merci à vous trois.
Ma fiche est terminée. Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Double-Compte : Hedda Citlali - Ellys - Falkho Alastar
Points : 258
Dim 8 Juil - 22:20
Mais cette histoire est d'une tristesse!! crying 3

Bienvenue!


Tu es validé! Tu peux dès à présent commencer à faire du rp partout sur le forum. En cas de question ou de problème, tu peux contacter n'importe quel membre du staff.

Tu peux recenser ton avatar ici
En cas de doucle-compte, n'oublie pas de le recenser ici
Tu peux faire une demande d'habitation pour Stell, Kiana ou Hybii.
Le formulaire de demande de Maître(sse)/Esclave/Rp c'est ici

N'oublie pas de remplir ton profi et de remplir le champ de Double-Compte si besoin.

Et si tu en as envie, tu peux aller lire ceci c'est de la documentation facultative sur l'univers de Reose. Ça a été mis en place pour facilité le rp, mais rien ne t'oblige à tout lire non plus.

Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reose Hybride :: La Base :: Registre :: Humains validés-